Nosema ceranae

Nom binominal

Nosema ceranae est une espèce de champignon microscopique unicellulaire parasites d’origine asiatique susceptible de provoquer des infections fongiques (dites nosémoses) chez certaines espèces d’insectes, dont l’abeille. Il appartient à l’embranchement des microsporidies, c’est un parasite intracellulaire obligatoire, c’est-à-dire ne pouvant vivre que sur un hôte.

Ce champignon semble agir en synergie avec le fipronil (molécule insecticide), augmentant la toxicité de ce produit pour les abeilles. Il pourrait ainsi jouer un rôle indirect dans certains phénomènes de mortalité des abeilles. Ceci est fortement suspecté depuis 2012 et le mécanisme est mieux compris en 2017 : la synergie entre le fipronil toxique et le pathogène induite une modification de la physiologie du mâle, qui compromet la reproduction.

N. ceranae est le champignon responsable de la nosémose. Il est souvent retrouvé dans le corps des abeilles mortes (tout comme Nosema apis) et son expansion semble avoir été contemporaine de l’apparition et du développement du syndrome d’effondrement des essaims. La co-infection des colonies par Nosema et le virus de la famille des Iridoviridae IIV6 est une cause possible de ce syndrome.

Il a aussi été démontré que l’exposition à différents pesticides comme le fipronil et les néonicotinoïdes rendent les abeilles plus susceptibles aux infections par Nosema spp.

Il semblerait que ce genre de champignons soit génétiquement assez proche des Eumycètes dont il dérive peut-être par adaptation au parasitisme.

Il est facilement confondu avec Nosema apis.